[PLAYLIST #7] L’incontournable de Michel Delpech

Michel Delpech aurait eu 72 ans ce 26 janvier 2018. Aujourd’hui encore, ses chansons ne nous ont jamais quittées. Retour en vingt titres sur ce que Delpech nous a apporté de meilleur.

Parmi les titres de notre sélection, évidemment, nous vous proposons les plus grands tubes de la carrière de Michel Delpech, de « Quand j’étais chanteur » à « Pour un flirt » en passant par l’incontournable « Loir-et-Cher ». Mais aussi quelques standards tout droit sortis des années 70, avec « Rimbaud Chanterait » ou « Fan de toi », et une poignée de titres plus récents mais tout aussi appréciables, comme « Fuir au soleil », « Jaloux » ou « Je passe à la télé », issu de son tout dernier album.

Une playlist à retrouver aussi sur Deezer et partout ailleurs via Soundsgood.

[PLAYLIST #6] Michel Party Night

Ca veut dire « La nuit de fête de Michel ». Pour animer vos soirées les plus endiablées, quoi de mieux qu’une flopée de Michel ? Radio Michel vous a concocté cette playlist pleine de chansons qui vont vous faire chanter autant que bouger votre body sur le dancefloor.

Playlist également disponible sur Deezer ou Soundsgood

Pour faire la fête, quoi de mieux que la crème de la crème des titres dansants de nos Michel préférés, de Jonasz (La boîte de Jazz) à Fugain (Les Sud-Américaines, La Fête), sans oublier l’indémodable Sardou et ses tubes Etre une femme (en version 2010 pour ne pas bouder le plaisir) et Les Lacs du Connemara, évidemment.

Ajoutez à cela une pincée de Michael Jackson (Black or White, Smooth Criminal) et George Michael (Wake me up before you go go), et l’incontournable Let’s all chant du Michael Zager Band, et le cocktail est là.

Pour couronner le tout, on vous a ajouté quelques découvertes comme Radio Michel sait en trouver, avec Michel Vedette, Michel tout court (derrière qui se cache en réalité Oldelaf) et l’irrésistible adaptation quasi mot pour mot de I Will Survive (Je Survivrai) par la Québécoise Michèle Richard.

MICHEL-PARTY-NIGHT.jpg

[PLAYLIST #5] Johnny et les Michel

Depuis le début de sa carrière dans les années 60, Johnny Hallyday, disparu ce mercredi 6 décembre, a côtoyé la plupart des Michel (et Michèle) de la chanson française… et a travaillé avec certains d’entre eux. Voici une sélection de 15 titres, et même un peu plus, en hommage à l’idole des jeunes.

johnny-michel

Parmi les Michel qui ont marqué la carrière de Johnny Hallyday, le plus célèbre est sans aucun doute Michel Berger, qui lui a écrit Quelque chose de Tennessee, et dont il a repris Diego, Libre dans sa Tête. Mais il est un autre parolier important de la carrière de Johnny : Michel Mallory, auteur du Bon temps du rock n’roll ou de J’ai un problème. Les deux artistes ont partagé un duo, La Prison des Orphelins, en 1973.

Il y a aussi ses copains de toujours : Eddy Mitchell, avec qui il a partagé plusieurs duo sur disques et sur scène (On veut des légendes, Le bon temps du rock n’roll), et Michel Sardou, qui lui a consacré une chanson, Hallyday (Le Phénix). Ce Michel-là a aussi repris plusieurs de ses chansons au sein de la troupe des Enfoirés, dont Johnny a été fondateur.

Parmi les perles de cette playlist, une belle chanson de Michel Delpech, Johnny à Vegas. Et quelques reprises plus ou moins hasardeuses, signées Michaël de La Voix (The Voice au Québec), Michel Cordey qui semble vouloir imiter la voix de Johnny et Michel Pruvot et son accordéon.

La playlist est également disponible sur Deezer et toutes les autres plateformes via Soundsgood.

Et ce n’est pas tout !

Au-delà des plateformes de streaming, YouTube regorge d’archives dans lesquelles se croisent les chemins de Johnny et des Michel. Où l’on découvre par exemple les coulisses, au tout début des années 70, d’une tournée commune Polnareff-Hallyday.

Et quelques jolies reliques de l’amitié Hallyday-Sardou, avec ces duos sur les chansons tantôt de l’un, tantôt de l’autre.

Et aussi, cette version rare de « Quelque chose de Tennesse » interprétée par Michel Delpech.

[PLAYLIST #4] Black Michel Friday

Parce que la folie du Black Friday touche aussi vos Michel préférés, voici cette playlist de vingt titres à base de noir (ou de black, en anglais) qui accompagneront vos courses effrénées de cette journée.

A l’exception du célébrissime Black or White de Michael Jackson, pas de tube à l’horizon dans cette playlist. On y retrouve toutefois quelques-uns de nos Michel les plus connus, comme Michel Delpech (Les petites tortues noires) ou Michel Sardou qui interprète cette couleur aussi bien en anglais (le Blues Black Brother) qu’en français, en rendant hommage à Barbara dans l’Aigle Noir. Les Michèle que l’on connaît bien sur Radio Michel ne sont pas en reste : Michèle Arnaud entonne ses célèbres Papillons Noirs écrits et composés par Gainsbourg quand Michèle Bernard, connue pour ses chansons engagées, chante Noire Nounou. Quant à Michel Leeb, il dit, comme Nino Ferrer, Je veux être noir.

Mais cette playlist spéciale Black Friday est l’occasion de découvrir de nouvelles perles parmi des chansons dans tous les styles, aussi bien la variété francophone (L’Enfant noir de Jacques Michel, délicieusement teinté sixties) que la nouvelle chanson française mêlée de spam avec Saint Michel et Mademoiselle Noir. Mais aussi le Jazz (Michael Gibbs), les musiques urbaines (Michelle Sheri) et même la musique contemporaine avec Michel Redolfi et électronique expérimentale avec Michel Lavoie (désolés).

La playlist est aussi disponible sur Deezer et Soundsgood

[PLAYLIST #1] Les pépites de Radio Michel

Vous les avez découvets sur Radio Michel, et seulement sur Radio Michel : les titres les plus étonnants des Michel !

Cliquez ci-dessous pour accéder à la playlist

Capture d_écran 2017-11-21 à 11.43.11

Les Michel nous réservent parfois de belles surprises. Cette playlist rassemble une partie des pépites que l’équipe de Radio Michel a identifiées au fil de ses recherches. Vous y retrouverez des titres étonnants de vos Michel bien connus, comme cette reprise de Ma Préférence par Michel Delpech ou l’inédit de Michel Berger, Un dimanche au bord de l’eau. C’est aussi l’occasion de retrouver des Michel et Michèle oubliés des années 60 et 70 (Michèle Bernard, Michel Louvain) ou du top 50 (Graziella de Michele). Enfin, les Michel venus du web comme Michel Forever vous assurent un bon moment, avant de découvrir ceux que vous n’imaginiez pas en chanteurs, les acteurs Michel Fau et Michel Blanc.